10 trucs qui auront disparu dans dix ans

10 photos
Les télécommandes

Les télécommandes

Ils font aujourd'hui partie de notre quotidien. Mais, dématérialisation et urgence écologique obligent, il va falloir apprendre à s'en passer. Exemple : les télécommandes ! Avouez qu’il vous arrive de pester en soulevant les coussins du canapé à la recherche de votre ou de vos zappettes. Demain, prédisent les experts de L’Échangeur, nous commanderons nos écrans à la voix. En prime, ceux-ci seront de plus en plus fins et esthétiques jusqu’à prendre la couleur de nos murs lorsqu’ils seront éteints. Quant aux objets connectés, dont l’Institut Gartner prévoit qu’ils seront plus de 500 par foyer d’ici 2022, on les pilotera de notre téléphone ou de notre montre.

Photo 1/10© Illustration : Eric Meurice
Les caisses de supermarché

Les caisses de supermarché

Imaginez un supermarché que l’on quitte avec un chariot plein sans même avoir sorti son portefeuille. Les courses débarrassées du scan des articles et du passage en caisse, c’est ce que teste Amazon dans son magasin pilote de Seattle, truffé de caméras et de capteurs qui enregistrent vos achats. Il suffit de scanner à l’entrée l’appli Amazon Go avec son téléphone et d’y renseigner ses coordonnées bancaires. « La mort de la caisse est certaine », prédit-on à L’Échangeur.

Photo 2/10© Illustration : Eric Meurice
Les sodas sucrés

Les sodas sucrés

Ils sont déjà dans le collimateur des pouvoirs publics. La France a voté l’an passé une taxe soda qui se déclenche à partir d'1 gramme de sucre par 100 millilitres et a interdit les fontaines en libre-service. « Les jeunes, bercés depuis l’enfance par les messages du Programme national nutrition santé, seront soucieux d’une alimentation saine », analyse Rémy Oudghiri, à la tête de l’institut Sociovision. Cette mutation n’a pas échappé à Coca-Cola. La firme a lancé un Coca Zero Sucres en 2017 (différent du Coca Zero) et se diversifie dans les eaux.

Photo 3/10© Illustration : Eric Meurice
Le plastique à usage unique

Le plastique à usage unique

Depuis 1950, nous avons produit 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques dans le monde, dont seulement 9 % ont été recyclés, d'après une étude américaine publiée dans la revue Science Advances. Face à l’urgence écologique, les États se mobilisent. Ainsi, la France a voté l'interdiction des Cotons-Tiges, des pailles et des couverts en plastique à partir du 1er janvier 2020. Plus radical, l’État du Maharashtra, en Inde, a banni depuis juin dernier l’utilisation de tout objet en plastique jetable sous peine d’amende, voire d’emprisonnement en cas de récidive. L’avenir ? Le retour du vrac et du verre consigné. Chez Zero Waste France, Pauline Debrabandere énumère des matériaux de substitution, comme le bambou pour les pailles et les cure-oreilles ou les tissus imprégnés de cire d’abeille en guise de film alimentaire.

Photo 4/10© Illustration : Eric Meurice
Le cash

Le cash

Les Suédois ont presque abandonné les espèces. À leur tour, les Français pourraient perdre le réflexe de payer avec des billets et des pièces. En témoigne le succès du paiement sans contact, qui totalisait l’an passé 40 % des achats par carte bancaire de moins de 20 euros (un seuil relevé depuis à 30 euros). Simultanément, une autre révolution se profile, celle de la disparition des cartes bancaires, supplantées par le paiement via nos mobiles. Déjà, la plupart des banques proposent l’application Paylib quand elles n’ont pas conclu un accord avec Apple Pay. En Chine, où le cash et les cartes n'existent quasiment plus, « même les mendiants ont un QR code pour récolter l’aumône ! », s’amuse Guillaume Rio.

Photo 5/10© Illustration : Eric Meurice
Les tickets de transport, de péage, de cinéma...

Les tickets de transport, de péage, de cinéma...

Fini la file d’attente au guichet ! Bienvenue dans un monde fluide où monter dans un train comme s’engouffrer dans un parking ne nécessitera plus de sésame en papier. En Île-de-France, Navigo teste depuis le mois de novembre son pass dématérialisé. Il suffit de brandir son Smartphone, même déchargé, pour être reconnu via sa carte SIM, puis débité. Quant aux parkings Indigo, ils disposent déjà d’un système de reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation. Demain, payer sera tellement facile. Trop, de l’avis d’Adeline Attia, la fondatrice d’UB Trends, qui pointe le risque de ne plus maîtriser ses dépenses.

Photo 6/10© Illustration : Eric Meurice
Les chargeurs de portable

Les chargeurs de portable

Ces câbles qui encombrent nos tables de chevet et nos bureaux vont tomber aux oubliettes grâce à l’induction. Plus de fil ! Il suffira, pour charger son mobile, de le poser sur un support adapté. Le principe : la proximité de l’appareil et de sa base provoque un champ électromagnétique qui génère du courant. Les Smartphones dernière génération offrent déjà cette technologie baptisée Qi. Quant aux anciens, ils sont compatibles en greffant à l’arrière une coque munie d’un récepteur. Le temps de charge est pour l’heure plus lent qu’avec un fil, mais la technologie promet de se perfectionner...

Photo 7/10© Illustration : Eric Meurice
La liste des courses

La liste des courses

Bienvenue dans le monde du frigo connecté, capable d’établir la liste de vos courses en se basant sur son contenu et qui permet de passer commande depuis sa cuisine. Les marques (LG, Samsung…) ne cessent de perfectionner ces frigos intelligents, dotés d’un écran tactile. Mais la palme revient au futur modèle d’Alibaba, en Chine : celui-ci propose de modifier l’alimentation du consommateur – et de gérer la liste de ses courses en conséquence – en suivant l’évolution de son poids au moyen d’un bracelet connecté qu’il porte au poignet. Plus besoin de réfléchir à ses menus !

Photo 8/10© Illustration : Eric Meurice
La crème solaire

La crème solaire

Ces protections menacent l’écosystème des océans en détruisant les coraux. Or, chaque année, entre 14 000 et 25 000 tonnes seraient diluées dans la mer. En cause, deux substances, l’oxybenzone et l’octinoxate. Après le Mexique, où les voyagistes proposent des écrans biodégradables aux touristes, Hawaï vient de voter une loi qui interdira dès 2021 la vente et la distribution des crèmes solaires toxiques. Cette mesure choc pourrait inspirer d’autres États. Et même modifier nos comportements, en nous amenant à renoncer à nous exposer aux heures chaudes ou à porter des vêtements protecteurs.

Photo 9/10© Illustration : Eric Meurice
Les papiers d’identité

Les papiers d’identité

Le passeport, bientôt inutile ? Grâce à la biométrie, nos caractéristiques physiques (voix, visage, iris et même pression sanguine ou pulsation cardiaque) serviront à nous identifier. Un grand pas vers la simplicité – souvenez-vous du stress quand on oublie ou égare ses papiers d’identité. Mais aussi des inquiétudes face à une telle forme de super contrôle. Guillaume Rio pronostique d’ailleurs que "l’identification faciale prendra plus de temps chez nous qu’en Chine, où elle sera généralisée d’ici dix ans".

Photo 10/10© Illustration : Eric Meurice