C'est la jungle à Paris !

7 photos
Des créations impressionnantes

Des créations impressionnantes

Beaubourg entouré de savanes, l’Arc de triomphe encerclé de jungles, un ballet de gazelles devant l’Opéra Garnier… l’exposition « Il était une fois demain » invite à une drôle de voyage, imaginé par l’artiste-photographe Chris Morin-Eitner, à travers un Paris (mais pas seulement) onirique. Ses compositions numériques mêlent animaux sauvages et monuments historiques. Voici quelques-uns de ses plus beaux clichés pour celles et ceux qui n’auront pas l’occasion de visiter l’expo qui se tient jusqu'au 15 juillet 2016 à la galerie W (Paris).

Photo 1/7© Chris Morin-Eitner
L’artiste réunit deux mondes : la construction et la végétation

L’artiste réunit deux mondes : la construction et la végétation

Ici la piscine Molitor, à Paris.

Photo 2/7© Chris Morin-Eitner
Il utilise une technique de collages numériques.

Il utilise une technique de collages numériques.

Ici l'Opéra Garnier (Paris).

Photo 3/7© Chris Morin-Eitner
L’artiste veut aussi interpeller sur le réchauffement climatique.

L’artiste veut aussi interpeller sur le réchauffement climatique.

Ici le parvis de Beaubourg (Paris).

Photo 4/7© Chris Morin-Eitner
Inspiré de ses voyages

Inspiré de ses voyages

Le photographe s’est inspiré de ses voyages, au Cambodge avec la visite de ruines de temples recouvertes par la végétation, puis à Dubaï (ici), symbole du modernisme fou. La vision de ces deux mondes lui a permis de créer une œuvre si paradoxale.

Photo 5/7© Chris Morin-Eitner
Un urbain qui aime la nature

Un urbain qui aime la nature

L’artiste se qualifie lui-même d’activiste poétique. "Je suis un urbain qui aime la nature, avec cette envie de reconnexon à quelque chose de plus pur." Ici Londres.

Photo 6/7© Chris Morin-Eitner
Le résultat ? Joyeux et coloré. On est loin de l’apocalypse !

Le résultat ? Joyeux et coloré. On est loin de l’apocalypse !

Le pont de Brooklyn (New York), envahi par les lianes !

Photo 7/7© Chris Morin-Eitner

Diaporama à suivre ...